COMMUNIQUER

Un site web ?

Pour commencer votre communication online, les réseaux sociaux sont un point de départ, mais si vous souhaitez mettre en œuvre une stratégie opérationnelle efficace, un site officiel va être nécessaire.

Pourquoi ? Parce que vous allez pouvoir personnaliser un site à votre image, qui va devenir votre vitrine professionnelle et sur lequel on retrouvera les informations essentielles (qui se perdent vite dans le flux des réseaux sociaux).

Que doit-il contenir ? Évidemment, votre histoire et vos actualités. Mais il doit aussi être capable de streamer de la musique et de la vidéo, être synchronisé avec vos pages externes (Facebook, Twitter, Youtube…), et vos visiteurs doivent pouvoir partager vos informations.

Votre site doit également vous permettre de collecter les adresses mail de votre public et favoriser la communication directe avec vos fans par l’envoi d’une newsletter ou la mise en œuvre d’un fil de chat.
Enfin, vous pourrez y créer une boutique en ligne pour commercialiser votre musique (VPC et téléchargement) et vos produits dérivés (merchandising).

Ce qui est valable pour les réseaux sociaux l’est également pour un site officiel : il doit être à jour et très régulièrement alimenté. Il n’y a rien de pire qu’un site dont la dernière actualité ou le dernier message date de plusieurs mois…


Utiliser les réseaux sociaux

Pour communiquer sur un projet musical, les réseaux sociaux sont aujourd’hui incontournables.

La communication sur le web répond aux mêmes exigences que la communication « à l’ancienne » : avant de créer des comptes tous azimuts, il faut réfléchir à une stratégie. Cela commence par des questions simples : où être présent, pour s’adresser à qui, de quelle manière, et pour quoi faire ? Questions simples, réponses plus complexes…

Dans un premier temps, une page Facebook et/ou Twitter, et un compte Youtube ou Dailymotion pour les vidéos sont un point de départ.
Mais rappelez-vous : communiquer c’est bien, noyer vos destinataires sous des flots d’informations est en revanche contre-productif. À l’inverse, si l’infobésité est néfaste, les longues périodes de silence, les pages non mises à jour régulièrement entraînent une perte d’attention de vos fans. Il faut trouver le bon équilibre, éviter également les communications générales et privilégier les messages personnalisés.

Évidemment, vous allez annoncer vos dates de concerts, la sortie d’une démo, d’un album, votre entrée en studio, une interview… Vous pouvez également mettre en écoute des versions non terminées de vos titres, filmer des répétitions, les backstages… Cela vous permettra de maintenir une continuité dans vos communications, et si votre musique plaît, les personnes reviendront d’elles-mêmes consulter régulièrement vos actualités. Quand vous en serez là, ce sera déjà une petite victoire ! Votre projet soutenu par un public curieux et présent sur vos réseaux sociaux sera un atout important dans votre recherche d’un producteur, d’une salle, d’un manager…

Aussi, n’ignorez pas les commentaires ou les questions de vos fans. Prenez le temps de leur faire des réponses personnelles. Faites leur sentir que vous vous intéressez à eux autant qu’ils s’intéressent à vous.


Pour aller plus loin :

- FAQ - Faire connaître sa musique… et en faire parler
- CHRONIQUE RADIO - Youtube : la vidéo : meilleur ami des musiciens
- CHRONIQUE RADIO - Artistes : comment utiliser facebook, Twitter…
- FAQ - Un site web ?


Faire connaître sa musique… et en faire parler

Pour faire connaître sa musique, il faut être le plus visible possible, le plus souvent possible, et de toutes les façons possibles.

Pour cela, il vous faut un enregistrement (un album, un EPK [1] ou à défaut une démo de quelques titres mis à plat proprement). Plus qu’une source potentielle de rémunération, ce sera le premier support de communication, un outil pour démarcher des salles, des bars ; plus tard des labels ou un manager…

Dans un premier temps, il est important de jouer, beaucoup, pour votre expérience, et pour commencer à faire circuler votre nom, votre musique, et créer ainsi votre premier cercle de fans, celui sur lequel il faudra vous appuyer pour développer la suite de votre projet.

Il faut donc penser une communication pour annoncer les concerts, les nouveaux morceaux, montrer des photos, des vidéos de votre travail en répèt, en studio… Bref, tenir votre public informé, même s’il est très restreint.

Pour un démarrage efficace, quelques outils simples suffiront : une page Facebook et/ou Twitter, un compte Youtube ou Dailymotion pour les vidéos… Si vous commencez à fidéliser un public de fans, à avoir une certaine notoriété, vous pourrez élargir votre communication aux radios. Mais autant le dire tout de suite, ce n’est pas une mince affaire !
Identifiez les radios qui correspondent le mieux à votre style musical et à votre niveau de développement et envoyez-leur vos nouveautés. Mais, dans un premier temps, ciblez surtout les radios locales et les radios associatives (comme celles des réseaux Ferarock ou Radio Campus par exemple) qui sont plus ouvertes aux projets en développement.


Pour aller plus loin :

- CHRONIQUE RADIO - Que faut-il pour se lancer en tant qu’artiste ?
- FAQ - Utiliser les réseaux sociaux
- CHRONIQUE RADIO - Placer ses titres en radio, comment ça marche ?
- GUIDE MÉTIER - Musique et stratégies numériques


CRD
Ouverture au public

- Pour la documentation : du lundi au mardi de 14h à 18h

- Pour le conseil : du lundi au mardi de 14h à 18h


Vous pouvez également nous contacter par mail

----

Pour améliorer votre recherche, l’Irma propose également une collection de fiches pratiques, et les réponses aux questions qui lui sont le plus souvent posées.

Le Centre de ressources de l’Irma propose la consultation gratuite de l’ensemble des ouvrages des éditions Irma et l’accès à de la documentation professionnelle et universitaire.. Situé au 22 rue Soleillet 75020 Paris, il est accessible du lundi au mardi de 14h à 18h.
Pour toutes demandes de documentation, contactez-nous.