Nouvelles technologies

Les pratiques numériques des jeunes

Ces rencontres ont été organisées par le haut commissaire à la jeunesse, le ministère de la culture et de la communication et la délégation aux usages de l’internet à la Cité des Sciences, les 2 et 3 juin 2009, en partenariat avec le CLEMI, le CIDJ, le CREPS Ile-de-France, et l’OMNSH. Les documents de restitution de ces rencontres sont disponibles sous différents formats : captations vidéo, interventions, comptes-rendus des ateliers, textes de chercheurs.

Portées au premier chef par les jeunes, les évolutions des usages et des comportements associés au numérique ne peuvent être ignorées car elles appellent des adaptations et des novations dans les politiques publiques, qu’il s’agisse d’éducation, de socialisation ou de culture. C’est pourquoi l’ensemble des acteurs concernés (associations jeunesse et sports, associations culturelles et familiales, pédagogues, décideurs, collectivités etc.) a été invité à se rencontrer pour réfléchir à ces enjeux. Cette démarche interministérielle confirme en outre la volonté d’agir de façon concertée.

Voici quelques uns des documents de restitution de ces rencontres :

« Etat des lieux des pratiques numériques » « Delphine Grellier, docteur en Sociologie de l’Université Montpellier III & Olivier Mauco, ATER en science politique, Paris I Panthéon Sorbonne.

« Internet de demain : quels nouveaux usages ? » - Bernard Benhamou « délégué aux usages de l’internet


« Remix Culture : l’âge des cultures expressives et des publics remixeurs ? » - Laurence Allard « maitre de conférences sciences de la communication « Université de Lille 3


Lire ou télécharger le texte de cette intervention

- Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de présentation des Rencontres sur les pratiques numériques des jeunes

- Tous les documents de restitution de ces rencontres (captations vidéos et synthèses écrites) sont disponibles en cliquant ici.

Musique sur Internet : 10 exemples de services emblématiques

Gilles Rettel a proposé en décembre une présentation de 10 services liés à la musique sur Internet : sites de streaming, logiciels de téléchargement de webradios, recherche de fichiers musicaux, etc.

La présentation est accessible ici.

Les labels communautaires dont vous êtes producteurs

SellABand, Artistshare, Spidart, Slicethepie, MyMajorCompany, ou encore NoMajorMusik. Ratiatum publie un dossier en ligne sur ces nouveaux sites qui proposent aux internautes de devenir producteurs et miser sur un artiste.


Ce dossier présente le fonctionnement de chacun de ces six "labels communautaires", avec les droits de réponse des sociétés en question. On retrouve ensuite un tableau récapitulatif ainsi qu’une analyse globale de ce modèle économique, qui pose la question de "l’impact sur la musique elle-même" et "la justification de la production ’professionnelle’".

- Lire l’article sur le site Ratiatum "Les labels producteurs dont vous êtes producteurs".

- Sur le même sujet, retrouvez l’article de l’Irma "Bourse aux artistes : une souscription qui profite…".

L’usager co-créateur des services en bibliothèque publique : l’exemple des services non-documentaires.

Ce mémoire de Xavier Galaup a été réalisé en 2007 dans le cadre de son diplôme de conservateur de bibliothèque à l’ENSSIB. L’auteur y présente l’évolution des pratiques des usagers en bibliothèque avec la création de services non-documentaires co-créés avec l’usager dont il n’est plus un simple consommateur mais également un des acteurs principaux.

SOMMAIRE

INTRODUCTION

ELÉMENTS DE CONTEXTE

1. LES SERVICES AU PUBLIC EN BIBLIOTHà ?QUES PUBLIQUES

2. LES SERVICES NON-DOCUMENTAIRES

3. LES PUBLICS ET LEURS USAGES

4. ETUDE DE CAS : LA BIBLIOTHà ?QUE GRAND RUE À MULHOUSE

LA PLACE DE L’USAGER DANS L’ÉVOLUTION DES SERVICES AU PUBLIC

1. SERVICES LIÉS AU Rà ?LE CULTUREL DES BIBLIOTHà ?QUES

2. SERVICES LIÉS AU Rà ?LE ÉDUCATIF DES BIBLIOTHà ?QUES

3. SERVICES LIÉS AU Rà ?LE SOCIAL DES BIBLIOTHà ?QUES

EVOLUTION DES SERVICES EN BIBLIOTHà ?QUES PUBLIQUES, ACCOMPAGNER LE CHANGEMENT

1. ACCOMPAGNER L’ÉVOLUTION DES SERVICES EN BIBLIOTHà ?QUES PUBLIQUES : L’ENJEU DÉMOCRATIQUE

2. ACCOMPAGNER L’ÉVOLUTION DES SERVICES EN BIBLIOTHà ?QUES PUBLIQUES : L’ENJEU DU MANAGEMENT

3. ACCOMPAGNER L’ÉVOLUTION DES SERVICES EN BIBLIOTHà ?QUES PUBLIQUES : L’ENJEU DES COMPÉTENCES DU PERSONNEL

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

TABLE DES ANNEXES

La construction du marché de la musique en ligne

Dans cette thèse de sociologie, soutenue en avril 2006, Jean-Samuel Beuscart se propose d’étudier "l’insertion économique et juridique des innovations de diffusion musicale en France". Il s’interroge donc sur le marché de la musique en ligne, et plus particulièrement sur l’intégration du peer-to-peer, des webradios et du système de licence Creative Commons dans le modèle existant.

SOMMAIRE

Introduction

Chapitre 1 « Une brève histoire de l’industrie musicale

1 - Des privilèges des éditeurs aux droits des créateurs

2 « Naissance de la musique enregistrée, de l’industrie du disque et du droit de reproduction

3 « L’apparition de la radio et son intégration à l’industrie musicale

4 « Révolutions des supports et transformations de l’industrie du disque

Chapitre 2 « Le marché de la musique structuré par le droit d’auteur

1 « Les circuits du disque

2 « Les tentacules du droit d’auteur : les droits sur l’exécution publique

3 « Les circuits de financement de la création imbriqués dans ceux du droit d’auteur : le cas de la copie privée

4 « Une vue d’ensemble du marché de la musique

Chapitre 3 « Les trajectoires des innovations non-marchandes

1 « Equipée des énoncés

2 « Le rôle structurant du cadre juridique

3 « Trois modèles économiques

4 « L’autre chemin de la diffusion non marchande : les sites de musique « libre »

Chapitre 4 « Les trajectoires socioéconomiques du peer-to-peer

1 « Napster : construction et éclatement d’un dispositif sociotechnique

2 « Les chemins d’évolution du peer-to-peer après Napster : trois traits structurants de l’évolution

3 « Histoire sociotechnique de trois grands réseaux

Chapitre 5 « Les acteurs marchands à la recherche d’un modèle d’affaires

1 « Le renégociation de la chaîne de valeur

2 « L’époque des start-up

3 « Producteurs et distributeurs : l’arrivée en ligne des acteurs de l’industrie musicale

4 « Outsiders 2 (industrie informatique, fournisseur d’accès) : la détermination des prix

Chapitre 6 « Le travail des entrepreneurs de droit

1 « La qualification juridique de la musique en ligne

2 « La construction d’un dispositif de perception par la Sacem

3 « Requalifier les « pirates » ?

Chapitre 7 « Construire les prix, partager les revenus

1 « Une webradio est-elle une radio ?

2 « La musique à la demande : distribution ou communication au public

Chapitre 8 « Faire la loi du marché

1 « Protéger les œuvres pour favoriser la croissance (1994-2001)

2 « Le filtrage de l’accès au peer-to-peer (2000-2004)

3 « Autour de la loi « DADVSI » : nouveaux acteurs collectifs, nouvelles visions du marché

Conclusion

Bibliographie

Retrouvez les autres articles de Jean-Samuel Beuscart sur sa page personnelle.

Tirer profit du peer-to-peer

L’Institut de l’Audiovisuel et des Télécommunications en Europe (Idate) a publié en 2003 un rapport sur les enjeux de l’industrie du contenu. Les auteurs, Gilles Fontaine, Mathieu Massot et Laurent Michaud, proposent un état des lieux de la technologie peer-to-peer et ses évolutions.


Ce rapport fait le point sur le peer-to-peer en revenant sur l’histoire et la technologie de ces échanges.

Il va ensuite plus loin en proposant différentes perspectives de développement, via 6 scénarios possibles (la politique du pire, la fin du partage sauvage, la solvabilisation, les distributeurs adoptent le peer-to-peer, une nouvelle vague de peer-to-peer sur mobile, le peer-to-peer pour les systèmes d’information des entreprises).

Les auteurs concluent par 10 questions-réponses sur le peer-to-peer : les échanges de contenus génèrent-ils aujourd’hui des flux financiers ? Les internautes sont-ils prêts à payer pour les contenus en ligne ? Le peer-to-peer va-t-il s’imposer sur les mobiles …

SOMMAIRE

1. Synthèse

1.1. L’échange peer-to-peer : les apports technologiques

1.2. Services, usages, marché : les raisons du succès

1.3. Les perspectives de développement du peer-to-peer

1.4. Scénarios et enjeux

2. Introduction

2.1. Rappel historique

2.2. Des perspectives au-delà du téléchargement sauvage

3. L’échange peer-to-peer : les apports technologiques

3.1. Les avantages de la technologie point à point

3.2. Les réseaux & les logiciels

4. Services, usages, marché : les raisons du succès

4.1. Les principes qui président aux services peer-to-peer.

4.2. Données de cadrage

4.3. L’impact chiffré du peer-to-peer

4.4. Vers une organisation industrielle

5. Les perspectives de développement du peer-to-peer

5.1. Un environnement technico-économique favorable

5.2. Les offres de contenus sur la voie de l’équilibre

5.3. Les nouveaux marchés du peer-to-peer

6. Enjeux et scénarios

6.1. Les facteurs clés

6.2. Des scénarios pour demain

7. Conclusion : les dix questions-clés du peer-to-peer

Plus d’infos sur l’Idate

Le marketing de l’offre des plateformes légales de téléchargement de musique

Cette étude de l’Observatoire de la Musique (Sept. 2006) montre que, dans un contexte de forte décroissance du marché physique, la filière musicale cherche, en s’appuyant sur les nouveaux supports de distribution que sont l’Internet et la téléphonie mobile, à redéfinir un modèle commercial/économique, entre le financement à l’acte ou l’accès au marché publicitaire.

Etude réalisée sur 7 plates formes :
- iTunes
- VirginMega
- FnacMusic
- eCompil
- SonyConnect
- M6Music
- Orange Juke Box
Sommaire

I. L’accès aux Boutiques
a. Boutiques accessibles depuis Internet Explorer et Mozilla Firefox
b. Boutiques accessibles uniquement depuis Internet Explorer
c. Spécificité d’iTunes Music Store
II. La présentation des pages d’accueil
a. Cas Particulier : la double page d’accueil de VirginMega
b. Constitution d’une page d’accueil
c. Eléments marketing de la page d’accueil
d. Page d’accueil détaillée par plateforme
III. L’exploration du catalogue
a. Mise en avant de la diversité musicale
b. Moteur de recherche
c. Page de résultats du moteur de recherche
IV. L’éditorial
a. Importance de l’effort éditorial
b. Contenu éditorial accessible depuis la page d’accueil
c. Contenu éditorial autour d’un artiste
d. Contenu éditorial et informations sur les albums
V. Les pratiques commerciales
a. Tarification standard ?
b. Offres tarifaires et moyens de paiement
c. Opérations spéciales
Annexe : Genres et courants musicaux proposés

Auteurs :
- André Nicolas, Responsable de l’Observatoire de la musique
- Lionel Kaplan, Chargé d’études

Musique et Internet : vers une décentralisation de la culture ?

Florent Verschelde livre ici un extrait de son mémoire universitaire (avril 2006) où il se demande si, face à la concentration du marché de la musique, les mutations des processus et des stratégies de diffusion via Internet n’est pas un gage de décentralisation ?

Table des matières

INTRODUCTION

I DROIT D’AUTEUR, MARCHÉ DE LA MUSIQUE ET INTERNET
I.1 La musique est volatile
I.2 Le monopole de l’auteur
I.3 Constitution d’un marché de la musique
I.4 La fin de la rareté

II TYPOLOGIE DES STRATÉGIES DE DIFFUSION DE LA MUSIQUE EN LIGNE
II.1 Transposition du modèle traditionnel et maintien de la rareté
II.2 L’auteur comme diffuseur
II.3 La libre diffusion

III « CULTURE LIBRE » ET LIBRE DIFFUSION : UN PROJET DE DÉCENTRALISATION DE LA CULTURE
III.1 Origine des licences libres
III.2 Creative Commons et la musique en libre diffusion
III.3 Pragmatisme économique et militantisme idéologique
III.4 Libre diffusion et rémunération des artistes
III.5 Quelles pratiques ? Quels publics ?

IV AU DELÀ DE LA DISTRIBUTION : LA PLACE CENTRALE DE LA PROMOTION
IV.1 Libre diffusion, artistes auto-produits, musiciens indépendants : pour quelle visibilité ?
IV.2 L’industrie de la musique : un marché de la promotion des artistes
IV.3 Vers un repositionnement des maisons de disque ?

BIBLIOGRAPHIE

Ce texte est publié par la volonté de son auteur selon les dispositions de la licence de libre diffusion Creative Commons BYNCND (Paternité ; Pas d’Utilisation Commerciale ; Pas de Modification) 2.0 France, dont les détails sont accessibles ici.

Les nouveaux formats musicaux mobiles

Le Geste, à travers ce Livre Blanc, a cherché, sans polémique, à porter un regard objectif sur un marché de la musique sur les mobiles.

Conscient des enjeux nouveaux qui se dessinent avec l’arrivée de la musique Hi-Fi sur les mobiles, le Geste (Groupement des éditeurs de services en ligne) a souhaité, avec un souci permanent de pédagogie, expliciter le jeu des acteurs et comprendre leurs apports dans la nouvelle chaîne de valeur qui se dessine.
Enfin, il tente d’analyser les freins sur ce marché, propose des recommandations d’action concrètes et un partage responsable de la valeur.

Extraits de la synthèse :

- Alors même que ce marché a connu une croissance historique forte dès la fin des années 90, il est entré depuis près d’un an dans une phase de stagnation, voire de décroissance où les revenus des produits Hi-Fi (produits d’écoute, téléchargement de sonneries et de titres) ne compensent plus l’érosion des revenus des produits historiques (sonneries polyphoniques).

- Au final, les conditions économiques ne sont pas remplies pour développer le marché : le difficile rééquilibrage du partage de la valeur entre tous les acteurs impliqués dans le développement du marché des produits musicaux sur les mobiles pénalise fortement la distribution.

- Au final, l’absence de bon nombre de titres Hi-Fi des catalogues de produits mobiles, les difficultés résiduelles de connexion aux réseaux mobiles lors de la livraison de titres musicaux, et les facilités d’échange de terminaux à terminaux ont accru la piraterie de titres musicaux sur les mobiles .

- Les différentiels de prix constatés pour un même produit acheté sur un réseau mobile par rapport à son équivalent sur le fixe, alliés aux facilités accrues d’échange de fichiers, légaux ou non, induisent un ralentissement de la demande du consommateur.

3 scénarios d’évolution peuvent être envisagés :

- Le développement d’un marché de la « cover » et de la gratuité
- L’abandon progressif des acteurs historiques et la réallocation des investissements vers d’autres produits
- Une meilleure collaboration pour redynamiser le marché

5 recommandations pour développer le marché :

- S’organiser pour publier des indicateurs clefs incontestés à la hauteur des enjeux de ce marché
- Aménager dans la concertation l’innovation et la construction des produits et adapter les conditions commerciales d’accès aux catalogues de droits musicaux
- Développer le marché en étendant les usages au plus grand nombre
- Mettre en œuvre un code de déontologie
- Adapter le modèle économique du kiosque pour relancer la dynamique de marché, notamment en encourageant la prise de risque

Étude de l’OCDE sur la musique en ligne : opportunités et défis

Ce rapport, présenté en décembre 2004 à l’OCDE, propose une analyse du phénomène perturbant pour l’industrie du disque qu’est la musique en ligne, et les nouveaux modes de production, de diffusion qu’elle offre.


"Dans le domaine des contenus à haut débit, la distribution numérique de musique suscite une attention considérable.

Cet intérêt est motivé par la percée observée dans la diffusion et l’utilisation du haut débit dans les pays de l’OCDE en 2003/2004 et la demande croissante des ménages souhaitant télécharger de la musique sur PC ou équipements mobiles, notamment dans le cadre d’échanges de fichiers non autorisés.

L’accès au haut débit est désormais un élément moteur et innovant dans la création, l’échange et l’utilisation de contenus et il stimule le développement de nouvelles technologies d’électronique grand public (notamment baladeurs audio et vidéo) ainsi que des technologies liées aux supports. Dans le même temps, le téléchargement illicite de contenus protégés sur Internet est devenu une réelle source de préoccupations." (Introduction)

SOMMAIRE

PRÉFACE

RÉSUMÉ

INTRODUCTION  : Objectif, portée et plan de l’étude

PARTIE 1 : L’INDUSTRIE DE LA MUSIQUE : HISTORIQUE, TAILLE ET DIVERSITÉ DES SUPPORTS MUSICAUX

Le rôle des nouveaux supports musicaux et l’avènement des technologies numériques

Le marché de la musique enregistrée et son évolution

PARTIE 2 : STRUCTURE DU SECTEUR : TRANSFORMATION DES CHAINES DE VALEURS ET ÉVOLUTION DES MODà ?LES D’ENTREPRISE

Chaîne de valeurs, modèles d’entreprise et acteurs traditionnels de l’industrie de l’édition musicale

Le modèle économique traditionnel de l’industrie du disque

Renouvellement des chaînes de valeurs, des modèles économiques et des acteurs dans l’industrie musicale en ligne

Téléchargement

Services par abonnement

La chaîne de valeur de la musique numérisée

La nouvelle chaîne de valeur et sa relation avec les nouveaux modèles économiques

PARTIE 3 : LA MUSIQUE ET LES RÉSEAUX PEER-TO-PEER

Le développement rapide du partage de fichiers

Nature des fichiers échangés

Ventes de disques et partage de fichiers

L’industrie musicale contre le partage de fichiers

Utilisations commerciales du partage de fichiers par l’industrie musicale

PARTIE 4 : MUSIQUE EN LIGNE, ARTISTES ET CONSOMMATEURS

L’Internet, les artistes et la diversité des contenus

La musique numérique, son public et ses habitudes de consommation

PARTIE 5 : ENJEU ET CONSIDÉRATIONS DES POLITIQUES PUBLIQUES

Infrastructures, innovation et technologie

Problèmes liés à la chaîne de valeur et aux modèles économiques

Contexte commercial et réglementaire

Pluralité, diversité et soutien public à l’industrie musicale

ANNEXE 1. LES TRAITÉS INTERNET DE L’OMPI

ANNEXE 2. DOSSIERS JUDICIAIRES CONCERNANT LE PARTAGE DE FICHIERS

ANNEXE 3. ANNEXE STATISTIQUE

ANNEXE 4. EXTRAIT DU RAPPORT IFPI SUR LA MUSIQUE NUMÉRIQUE 2005

BIBLIOGRAPHIE

NOTES

Digital broadband content : Music

La Direction de la Science, de la technologie et de l’industrie de l’OCDE propose un rapport sur les contenus numériques musicaux, qui a été réalisé en juin 2005 par le groupe de travail sur l’économie de l’information.


Ce rapport (en anglais) se divise en 5 parties :

- une analyse sur le marché et l’industrie de la musique (histoire, panorama …),

- un bilan des transformations du fonctionnement de ce secteur,

- une présentation des réseaux peer-to-peer (historique, fonctionnement …),

- une analyse des rapports entre les artistes, la musique en ligne et les consommateurs,

- une sélection de défis et de mesures applicables sur la protection des droits, l’innovation, la coopération entre les acteurs …

Observer et identifier les réseaux P2P

Cette étude réalisée à la demande de la SPEDIDAM en janvier 2006 propose un état des lieux du partage des fichiers en ligne.


Cette étude fait le point sur les systèmes de protection des données, de licence. Il met ainsi en évidence les problèmes et les enjeux du partage de fichiers en ligne, de la rémunération des auteurs …

La distribution des contenus numériques en ligne

La Commission spécialisée sur la distribution des oeuvres en ligne a présenté son avis en décembre 2005. Après un état des lieux du marché (acteurs, offre …) et une mise en avant des problèmes qu’il rencontre, il s’agit d’aborder les aspects juridique et économique de ce système qui a rapidement évolué avec les nouvelles technologies (peer-to-peer, téléchargement …).

SOMMAIRE

- Promesses techniques et usages sociaux

- Analyse juridique de la distribution des oeuvres en ligne

- La distribution de contenus numériques : nouveaux acteurs, nouvelles sources de valeur

- Les solutions envisageables

De la Dissémination de la Musique

L’auteur, de par ses activités dans le secteur de la musique (création de labels, artiste …) et les nombreux échanges et discussions avec ses acteurs, a nourri une réflexion profonde sur la circulation de la musique.

Il en résulte un essai complet, divisé en chapitres, chacun proposant un axe de réflexion différent. L’auteur pose les bonnes questions, reprend les divers arguments émis sur les auteurs et leurs droits, le marché de la musique, le statut d’artiste … La deuxième partie est un recueil de témoignages d’acteurs du secteur musical.

SOMMAIRE

- I - De la Dissémination de la Musique

Introduction

1. L’Artiste et le Commerce de la Musique

2. L’Artiste et l’Auteur

3. L’Auteur tout-puissant ? (Problématique du droit d’auteur - qu’est-ce qu’un auteur ? - l’attribut patrimonial - la question des droits voisins)

4. Du Support de l’œuvre

5. Phantasmes de l’art

6. Libre ? (D’une embarrassante paternité - Du consentement de l’auteur - les crayons, les poèmes, les artistes, les auteurs et l’humanité - Libérez les œuvres de la tyrannie des auteurs ! )

Bibliographie

- II - Disséminer la Musique

labels (autres directions in music, hinah, travelling music, unique records)

artistes (drà¶ne, jullian angel, la fresto, lunt)

Je monte un site Internet

Ce rapport, proposé depuis janvier 2006 par la CNIL, répond aux questions suivantes : dans quels cas déclarer les données personnelles que l’on conserve ? Comment le faire ?


Ce guide pratique permet de définir si les données personnelles que l’on est susceptible de conserver doivent être déclarées à la CNIL : forums de discussion, achat en ligne, formulaire à remplir… On retrouve les différentes possibilités et les formalités à accomplir, avec des exemples de déclarations.

Baromètre de l’offre musicale dans les services fournis par voie électronique

L’Observatoire de la Musique régulièrement une étude de marché du téléchargement en France.

Année Résumé
2007 État des lieux de l’offre de musique numérique au 2ème semestre 2007
PDF - 457.5 ko
État des lieux de l’offre de musique numérique - 2e semestre 2007

2006
PDF - 547.5 ko
Baromètre de l’offre musicale 2006

En volume, le marché totalisait 31,3 millions de téléchargements (dont 25 millions sur PC et 6,3 millions sur mobile, en augmentation de 47,1% pour le pc et 110% pour le mobile).
2005
PDF - 412.2 ko
Baromètre de l’offre musicale 2005

Le marché du téléchargement (full track download, hors streaming) représente, pour l’année 2005, 19,1 millions d’euros T.T.C. pour un volume de 20 millions de titres, dont 17 sur PC et 3 sur mobile. Le prix moyen du téléchargement est de 0,85 euro T.T.C. sur PC et de 1,56 euro T.T.C. sur mobiles.

Retrouvez ces documents sur le site de l’Observatoire de la Musique.

Les marchés de la musique numérique en 2005

Cette étude de l’Observatoire des usages numériques culturels tend à analyser les caractéristiques novatrices de la diffusion musicale numérique en termes d’usages, de marché, de modèles, avec comme préoccupation constante la question de la création artistique, de son environnement, de sa fonction et de son financement dans nos sociétés….


La propagation des TIC au champ des industries culturelles entraîne aujourd’hui une mutation profonde des usages de consommation de la musique, et de son économie. Confronté à une évolution brutale des modèles de répartition de la valeur, le secteur de la production musicale tente de renouveler la consommation de musique à travers une offre remodelée, profitant de nouveaux supports. Mais les anciens comme les nouveaux acteurs se voient également contraints d’explorer les possibilités d’un nouvel équilibre, adapté aux paradigmes innovants de la diffusion numérique, qui semblent en mesure notamment de modifier le rôle des usagers-consommateurs.

Guide export en ligne

Le Bureau export de la musique française propose un panorama du marché de la musique numérique dans le monde.


Le but de ce guide est de présenter la situation dans chaque pays, avec ses principaux acteurs et un ensemble d’informations détaillées.

Ce guide, en format PDF, permet une navigation interactive. Il sera régulièrement mis à jour par le Bureau Export.

Télécharger le guide

Les industries culturelles européennes dans un environnement numérique

Ce colloque s’est décliné en trois ateliers : Atelier 1 - Concentration de la production et de la distribution ; Atelier 2 - Commerce électronique et dématérialisation des contenus culturels ; Atelier 3 - Financement des contenus : initiatives privées, aides publiques, incitations fiscales

Les enjeux du multimedia pour la production musicale

Ce colloque de juin 1998 fut organisé et présidé par André SANTINI, ancien Ministre, Député Maire d’Issy les Moulineaux, et alors Co-président du Groupe d’études sur les nouvelles technologies de l’information. Cette rencontre s’est articulée autour de deux tables rondes : Quel impact de l’univers numérique sur l’industrie musicale ; Quelle protection juridique mettre en oeuvre.

Enquête sur les utilisateurs de MP3

Réalisée par Benjamin Mucci du 6 au 22 mars 2000 auprès de 301 internautes francophones, cette enquête permet de dresser une typologie de l’utilisateur de fichiers MP3.

Consultez l’enquête en cliquant ici.

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.