La Felin propose son modèle de relevé de royautés

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le mercredi 18 janvier 2017

Musique enregistrée

Dans le cadre de la mission Schwartz, la Felin a travaillé avec des syndicats d’artistes, de managers, de producteurs et le ministère de la Culture pour produire une matrice de relevé de royautés exhaustive pour les artistes, rapide et efficace à mettre en place pour les labels.

Le relevé de royautés est un compte des revenus générés par l’activité de production du label. Il indique la répartition due aux artistes ou aux licences. Dans le cadre de la mission Schwartz, la Felin a travaillé avec des syndicats d’artistes, de managers, producteurs et du ministère de la Culture, pour produire une matrice de ce relevé. Elle est à la fois exhaustive pour les artistes, rapide et efficace à mettre en place pour les labels.

Les ventes physiques et digitales sont résumées et les différents abattements et provisions explicités. Un glossaire permet une meilleure compréhension des termes utilisés. L’ artiste peut obtenir sur simple demande au label, un détail des ventes par pays. Le but ? Faire un relevé clair qui ne soit pas compliqué à compléter par les labels, qui ne disposent pas tous de logiciels de gestion et de comptabilié puissants dédiés à la musique.

D’autre part, la Felin propose un accompagnement des labels sur les tableaux croisés dynamiques, outils puissants pour extraire les chiffres nécessaires des relevés de distributeurs.

>> Télécharger le relevé de royautés