Le live entre expérience numérique et sociale

Publié le mardi 23 octobre 2018

Spectacle

Le Baromètre du live 2018 témoigne d’un engouement croissant du public pour les spectacles musicaux et d’un sentiment de sécurité en nette progression. Il permet également de mesurer comment les outils numériques et la convivialité sociale s’imbriquent dans l’expérience autour d’un concert.

Présentée à la convention MaMA (conférence à écouter en replay), la 5e édition du baromètre Harris Interactive des pratiques culturelles des Français confirme l’attractivité des spectacles musicaux et de variété en 2018 : 33 % des Français déclarent se rendre au moins une fois par an à un concert de musiques actuelles.

Sur l’offre de spectacles proposés, plus de 80 % des sondés se disent convaincus de la capacité du secteur à proposer des spectacles pour tous, variés, et de qualité, qui savent évoluer et être en phase avec leur temps.

Suite à l’adoption des mesures de sécurité, 86 % des Français se sentent en sécurité lors d’un spectacle ou d’un festival (+ 12 points depuis 2014) alors que l’indicateur est à l’inverse en baisse lors des activités du quotidien.

Enfin, l’étude montre aussi l’évolution des usages liés à Internet puisque les Français sont de plus en plus nombreux à acheter leurs billets sur Internet (74 %, soit 11 points de plus qu’en 2014) et à visionner une captation en ligne (60 %, soit 10 points de plus). Par ailleurs, 21% des Français déclarent avoir déjà filmé avec un smartphone une partie d’un spectacle vivant, une pratique en progression de 8 points au cours de la période.

Extrait de l’étude : "Le spectacle ne se vit pas uniquement comme l’instant particulier de la représentation. Son visionnage peut préexister, succéder ou même être vécue simultanément à celle-ci. 39% des Français déclarent ainsi qu’il leur arrive souvent ou de temps en temps de visionner tout ou partie d’un spectacle vivant à la télévision."

Le spectacle n’en demeure pas moins une expérience sociale et 54 % des personnes interrogées y vont pour partager un moment entre amis/famille. Par ailleurs, plus des deux tiers des sondés prolongent leur expérience dans le cadre d’un moment convivial, 72 % en allant boire un verre et 70 % en allant manger au restaurant, deux tendances en hausse par rapport à 2014.

Extrait de l’étude : "Autre indice que le spectacle est aujourd’hui perçu comme un moment étendu, les différents actes d’achat et de consommation qui sont effectués autour de lui. Cette tendance se renforce en 2018 et les spectateurs semblent confirmer qu’ils considèrent de plus en plus le spectacle comme l’élément principal d’une sortie à laquelle ils greffent des activités complémentaires."


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU