Paris : soutien aux caf’conc’ et lieux de petite jauge

Publié le mercredi 31 octobre 2018

Territoire

Alors que les cafés concerts de la capitale sont en grande difficulté, la Ville de Paris et le CNV lancent un appel à projet aux ERP de moins de 300 places programmant régulièrement de la musique. L’aide financière peut être sollicitée jusqu’au 23 novembre.

À Paris, le rock ne tient plus les bars, titrait Next Libération fin septembre après la cessation d’activité de la Mécanique ondulatoire, de l’Espace B, du Pop In et les 210 fermetures administratives d’établissements de nuit comptabilisées en 2017.

Bien souvent, les lieux de petite jauge diffusant ou programmant de la musique sont "fragilisées économiquement par l’ampleur des travaux ou des aménagements à réaliser pour les mises aux normes, que ce soit en matière d’insonorisation, d’accessibilité, de sécurité et de sûreté" estime le CNV qui vient de signer une convention avec la Ville de Paris pour préserver la vitalité de ces lieux.

L’appel à projets est destiné aux salles parisiennes de musiques actuelles de moins de 300 places, notamment aux exploitants d’ERP de petite jauge dont l’activité principale n’est pas le spectacle mais dont la programmation de concerts de musiques actuelles est régulière (au moins une fois par semaine).

L’appel à projet sera divisé en deux volets : l’un sur le soutien aux travaux de mises aux normes de l’établissement dont la dotation peut aller jusqu’à 80 000€, l’autre sur l’accompagnement et le soutien au développement (études de faisabilité, formation de personnel, aide à l’acquisition d’outils visant à faciliter la gestion interne, la communication ou l’attractivité des spectacles) dont l’aide est plafonnée à 20 000€.
Cet appel à projets s’ajoute aux programmes existants du CNV et de la Ville de Paris.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU