Philippe Teillet

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le jeudi 16 novembre 2006

- Maître de conférences en sciences politiques
- Responsable des masters professionnels "Direction de projets culturels" à l’Institut d’Études Politiques de Grenoble et "Direction d’équipements et de projets dans le secteur des musiques actuelles et amplifiées" à l’Université d’Angers.

Les travaux de Philippe Teillet s’articulent autour de la question des politiques culturelles, plus particulièrement dans le champ des musiques actuelles. Il s’intéresse notamment à la conflictualité liée à l’intégration de ces musiques au cadre des politiques publiques de la culture : quelles sont leur faculté à témoigner de la mise en débat de ces politiques ? quelles sont leur capacité à changer la conduite des politiques publiques ?

PUBLICATIONS

- ARTICLES
- ÉTUDES et THÈSE
- NOTES de LECTURE


ARTICLES

Synthèse de la journée d’étude dédiée à l’industrie musicale en Rhône-Alpes qui s’est tenue le 12 janvier 2009. Lire

***

Les projets culturels urbains au prisme de la métropolisation, L’Observatoire, n°34, décembre 2008, p. 21-23. Détails.

***

Le public "insaisissable" : la crise des festivals, les Cahiers de l’Orcca, n°28, mai 2008, p. 28-30. Lire.

***
PDF - 183.4 ko

"Culture et présidentielle : demandez le(s) programme(s) !", L’Observatoire, n°31, hiver 2007, p. 9-13.

***
PDF - 325.1 ko

"Le "secteur" des musiques actuelles : de l’innovation à la normalisation… et retour ?", 2006 (à paraître).

***

"Pourquoi un pas de côté ?", avec D. Tassin, in Volume Copyright 2005-2, Saint-Amant, Mélanie Séteun, 2006. Introduction au dossier "Musiques actuelles : un"pas de côté"".

***
PDF - 183.3 ko

"L’artiste et le politique : je t’aime moi non plus", intervention lors des Journées d’étude sur l’évolution de la politique culturelle de la Ville de Grenoble des 15 et 16 janvier 2004. Ce texte a aussi été publié dans L’Observatoire, n°26, été 2004, p.4-7.

***
PDF - 222.1 ko

"La politique des politiques culturelles - Risques de la dépolitisation et vertus de la politisation", communication pour le colloque international "le management public à l’épreuve de la politique" qui a eu lieu les 17 et 18 mars 2005 à l’Institut de Management Public de Bordeaux. Ce texte a aussi été publié dans L’Observatoire, n°25, hiver 2003/2004, p.4-10.

***
PDF - 307.1 ko

"Publics et politiques des musiques actuelles", in O. Donnat, P. Tolila, Le(s) public(s) de la culture, Paris, presses de Sciences Po, 2003, p. 155-180. Ce texte reprend les idées énoncées lors du colloque Le(s) public(s) de la culture, organisé par le Ministère de la Culture et l’OCDE au musée du Louvre le 28 novembre 2002.

***

"Associations et pouvoirs publics : conditions et enjeux d’une démarche participative dans les politiques culturelles", intervention lors du colloque Associations, développement et patrimoine, le 9 octobre 2003 à Forcalquier.

***

"Quelle prise en compte des musiques actuelles dans les politiques culturelles ?", intervention pour la plateforme régionale Musiques actuelles en Limousin, qui a eu lieu le 19 avril 2003 à Tulle.

***

"Rock and culture in France : ways, processes and conditions of integration", in H. Dauncey, S. Cannon (dir.), Popular Music in France from Chanson to Techno, Aldershot, Ashgate, 2003, p. 171-190.

***

"Quelle place pour les musiques actuelles dans les politiques culturelles territoriales ?", in Valoriser les musiques actuelles en Rhône-Alpes, Gap, Région Rhône-Alpes, Observatoire des Politiques Culturelles de Grenoble, 2003, p. 23-35. Disponible au CRD (CS 67).
Ces actes reprennent les débats qui ont eu lieu pendant les Journées d’études de la culture de la région Rhône-Alpes en septembre 2002.

***
PDF - 302.1 ko

"La musique adoucit-elle les moeurs ?" avec J. Le Bohec, in G. Bonny, M. de Queiroz et E. Neveu, Norbert Elias et la théorie de la civilisation, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003, p. 209-228. Ce texte a fait l’objet d’une communication pendant le colloque Norbert Elias "Questions au procès de civilisation", qui s’est déroulé à l’Université de Rennes en octobre 2000.

***
PDF - 36.6 ko

"La gestion des ressources culturelles de l’éducation artistique à l’échelle intercommunale", in L’éducation artistique : un nouvel enjeu pour les collectivités territoriales, Nantes, CRDP des Pays de la Loire, 2003, p. 47- 58.

***

"Les cultes musicaux, la contribution de l’appareil de commentaires à la construction de cultes, l’exemple de la presse rock", in P. Le Guern, Les cultes médiatiques. Culture fan et œuvres cultes, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2002, p. 309-342.

***
PDF - 346.4 ko

"Eléments pour une histoire des politiques publiques en faveur des "musiques amplifiées", in P. Poirrier, Les collectivités locales et la culture. Les formes de l’institutionnalisation, XIXè et XXè siècles, Paris, Comité d’Histoire de Ministère de la Culture, La Documentation Française, 2002, p. 361-393. Les idées de ce texte ont été présentées lors des Rencontres "les équipements de musiques amplifiées : quelles missions avec quels partenaires" de janvier 1997 à Poitiers.

***

"Musiques actuelles - Enjeux de scènes", in Territoires, La revue de la démocratie locale, décembre 2000, p. 10 - 12.

***

"Alternatives et débats dans l’histoire des politiques en faveur des musiques Amplifiées/Actuelles" et ""Musiques amplifiées", "musiques actuelles", "musiques populaires", "musiques d’aujourd’hui"… ou la querelle des principes de vision et de division", actes du 2d colloque "Politiques publiques et musiques amplifiées / actuelles" in la Scène, Hors série, avril-mai 1999. Ces actes reprennent les débats qui ont eu lieu lors des rencontres "Politiques publiques et musiques amplifiées / actuelles" à Nantes en octobre 1998.

***

"L’État culturel et les musiques d’aujourd’hui", in A. Darré, Musique et politique. Les répertoires de l’identité, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 1996, p. 111 - 125. Disponible au CRD (20 DAR).
Ce texte est le résultat d’une intervention lors du colloque Musique et société, qui s’est déroulé à l’Université de Rennes I en 1994.

***

"Sur une transgression : la naissance de la politique du rock", in L’Aquarium, n°11/12, printemps 1993, Musique et politique, p. 73-85."

***

"Une politique culturelle du rock ?", in A. Hennion, P. Mignon, Rock, de l’histoire au mythe, Paris, Anthropos, 1991, p. 217-246. Disponible au CRD (20 MIG).


ETUDE et THÈSE

"Intercommunalités : le temps de la culture", avec Emmanuel Négrier et Julien Rony. Grenoble : Observatoire des politiques culturelles, 2008. Détails. Disponible au CRD (16 NEG).

***

"La place de la culture dans la recomposition des territoires. Le cas des pays issus de la loi Voynet" avec P-A. Landel, Grenoble : Observatoire des politiques culturelles, 2003. Disponible au CRD (16 LAN).

***

"Le discours culturel et le rock. L’expérience des limites de la politique culturelle de l’Etat". Thèse de Doctorat en Science Politique présentée en février 1992 à l’Université de Rennes I. Disponible au CRD (M 31).

PDF - 1.1 Mo

Consulter la table des matières




NOTES DE LECTURE

PDF - 106.2 ko

Note de lecture sur l’ouvrage de Gérôme Guibert, "La production de la culture. Le cas des musiques amplifiées en France", 2006.

***

"Rebondir à Bisou". Commentaires sur le texte : "Diversité culturelle et politiques publiques, la fausse conversion française !". Lire.

***

"De nouvelles affirmations des cultures locales". Note de lecture sur Métamorphoses de la culture - Pratiques et politiques en périphérie de J.-P. Callède, L’Observatoire, n°24, été, 2003, p. 75.

CRD
Ouverture au public

- Pour la documentation : du lundi au mardi de 14h à 18h

- Pour le conseil : du lundi au mardi de 14h à 18h


Vous pouvez également nous contacter par mail

----

Pour améliorer votre recherche, l’Irma propose également une collection de fiches pratiques, et les réponses aux questions qui lui sont le plus souvent posées.

Le Centre de ressources de l’Irma propose la consultation gratuite de l’ensemble des ouvrages des éditions Irma et l’accès à de la documentation professionnelle et universitaire.. Situé au 22 rue Soleillet 75020 Paris, il est accessible du lundi au mardi de 14h à 18h.
Pour toutes demandes de documentation, contactez-nous.