Retour d’apérOFF

La semaine dernière, l’Irma a organisé son traditionnel apéro de rentrée, à l’occasion de la sortie de la 31e édition de L’Officiel de la Musique, guide-annuaire des professionnels et des entreprises de la musique.

Comme chaque année (et malgré la pluie), forte affluence et sympathiques retrouvailles entre auteurs, formateurs, partenaires de notre organisme.

Ce fût également l’occasion de présenter le nouveau Baromètre des métiers de la musique et d’annoncer l’arrêt de L’Officiel de la Musique. "Le papier n’est plus aussi efficace que les nouveaux outils en ligne" a expliqué son directeur, Gilles Castagnac en évoquant des alternatives par abonnement (déjà en place) et une refonte des outils dès 2018. "Et sans parler de la plateforme d’emploi Irmawork et de sa profilothèque qui défrichent de nouvelles solutions pour la mise en relation, notamment pour les prestataires" ajoutait-il.

Il n’empêche que c’est une sacrée page — en fait plus de 20.000 pages en 30 ans ! — qui se tourne. L’incroyable aventure de L’Officiel de la Musique accompagne l’histoire des musiques actuelles depuis une génération, comme c’est raconté ici.

Lors de ce point de presse, la présidente de l’Irma, Geneviève Girard, a évoqué l’avenir de l’Irma. « La convention triennale avec le ministère de la culture a été renouvelée et une réflexion de fond a été lancée sur les différentes missions (formation, édition, veille, conseil, prestation, innovation…) » en précisant que ceci était à mettre en parallèle avec l’hypothèse d’une maison commune. « En attendant, notre quotidien est déjà plus que bien rempli » a ajouté Giles Castagnac en mentionnant notamment la mobilisation de l’Irma pour l’accompagnement de l’innovation et la préparation du prochain MaMA Invent en octobre.

L’Irma reçoit le soutien de....

Partenaires : L’Irma est associé à...

Venir à l'Irma

22 rue Soleillet
75980 Paris cedex 20
France

Tél. : +33 (0)1.43.15.11.11
Fax : +33 (0)1.43.15.11.10

www.irma.asso.fr