Toujours plus de services aux musiciens en Ile-de-France

Publié le lundi 22 janvier 2018

Accompagnement

À travers une étude menée auprès de ses adhérents, le réseau francilien des musiques actuelles (RIF) constate et analyse la montée en puissance des activités liées à l’accompagnement artistique dans les structures musicales d’Ile-de-France.

Cette étude réalisée en partenariat avec Opale/CRDLA Culture et le Collectif RPM conclut un travail initié en 2014 suite à un double constat : « l’accompagnement des musicien.ne.s aux différentes étapes de leurs parcours - amateurs ou professionnels - a pris une place primordiale dans le projet des structures adhérentes de nos réseaux ; mais cette mission se décline en des activités très diverses, parfois difficiles à appréhender par le biais des indicateurs classiques et encore peu valorisées et reconnues ».

Les résultats proposés témoignent à la fois de la diversité des services dévolus aux musiciens, mais également de l’éthique et des méthodes de l’accompagnement. Ils révèlent surtout la place de plus en plus prépondérante qu’occupe ces services dans l’activité des structures qui les portent : « dans les projets de la plupart des lieux et des structures de musiques actuelles, ce qui était autrefois sinon marginal, du moins secondaire, est devenu majeur » affirme les auteurs.

Ce constat ne se limite pas aux structures spécialisées puisque 49% de ceux qui proposent un accompagnement sont des lieux pluridisciplinaire type MJC. Par ailleurs, la plupart des structures proposent plusieurs types de service (65 % en propose au moins 3), à savoir de l’accueil/orientation, de la répétition, de l’enregistrement, de l’espace scénique ou des dispositifs d’accompagnement.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU