Enquête Startups de la musique 2017

Publié le lundi 6 novembre 2017

Publication

L’IRMA publie la deuxième édition de l’enquête Startups de la musique et un ensemble de données économiques qui témoigne du fonctionnement des services innovants intervenant dans le domaine musical.

Voir en ligne : 15233

Après une première édition présentée en 2016 au Midem, l’enquête Startups de la musique 2017 a fait l’objet d’une restitution aux professionnels à la convention du MaMA le 20 octobre.

Cette enquête a été réalisée par questionnaire auprès des 334 startups de la musique identifiées en France par l’IRMA. Les résultats obtenus s’appuient sur les réponses de 144 entreprises et de 146 fondateurs ayant :

  • une activité en interaction avec l’économie de la musique,
  • une activité porteuse d’innovation,
  • une structure juridique de nature lucrative,
  • une structure non cotée en Bourse,
  • moins de huit ans d’âge,
  • moins de 49 salariés.

Ces services touchent au tracking, au spectacle augmenté, à la recommandation, à la promotion, à la pratique instrumentale et à bien d’autres champs qui ont été classés par grandes familles d’activités dans le cadre de l’enquête.
L’une des tendances les plus fortes constatées à travers les résultats est la croissance importante du nombre de startups françaises positionnées sur ce marché, passant de 250 en juin 2016 à 334 en octobre 2017, soit plus de 33 % d’augmentation.

L’enquête s’intéresse aux activités et services, au modèle économique, au chiffre d’affaires et aux financements des entreprises, ainsi qu’au profil et au parcours des fondateurs.
Nouveauté de cette édition : une série de témoignages sur les raisons du rachat, du pivot ou de la cessation d’activité.

Enquête coordonnée par le Pôle Musique & Innovation de l’IRMA

EXTRAITS

REPLAY DE LA RESTITUTION À MAMA INVENT


Gilles Castagnac, directeur de l’IRMA : « Cela fait des années que l’IRMA traite les sujets qui font l’actualité de demain : métadonnées, captation du live, musique à l’image, blockchain, etc. Grâce à un travail de veille, de référencement et de conseil, nous suivons attentivement l’activité des startups en interaction avec le secteur musical, ce qui nous a conduit à produire de l’analyse et de l’expertise sur ces questions, notamment à travers la publication de cette enquête et d’un annuaire des startups françaises de la musique. »